L’Eglise qui hait le plus de monde au monde!

Le récent décès de Fred Phelps, pasteur de la Westboro Baptist Church, établie depuis 1955 à Topeka, Kansas et qui regroupe une centaine de membre, faisant tous partie de la famille Phelps (voir Westboro Baptist Church, un article très détaillé sur Wikipedia en anglais), me donne l’occasion de revenir sur cette Église que l’on peut sans aucun doute qualifier comme « l’Église qui hait le plus de monde au monde ». Car toutes ses convictions se résument dans une seule affirmation, « God hates!« , « Dieu hait! ».

Le Dieu en qui la Westboro Baptist Church croit, hait à peu près tout le monde: les homosexuels et les soldats américains, les juifs et les musulmans, les catholiques et les protestants, le Canada, la Grande-Breatgne, etc. Et la Westboro Baptist Church affiche cette haine notamment en remerciant Dieu de faire mourir  des soldats étasuniens. Et la Westboro Baptist Church affiche publiquement cette haine, notamment lors des funérailles de ces soldats étasuniens.

En découvrant ce programme (je n’ai pas envie de le qualifier de confession de foi), j’espère que vous vous êtes demandé en quoi ce groupement de gens haineux pouvait être une Baptist Church. Et j’espère que vous aurez conclu que ce groupement de gens haineux n’est ni une Église baptiste, ni une Église chrétienne. Car la haine qu’elle professe n’a rien à voir, n’a rien à faire avec le christianisme.

Et si malgré tout, vous gardez une once de doute, deux rappels seront utiles:

  • Sociologiquement, il faut rappeler que ni l’appellation « baptiste », ni l’appellation « chrétienne » ne sont des marques protégées. La Westboro Baptist Church s’est autoproclamée baptiste et c’est son droit. Mais elle ne doit pas pour autant être associée au large mouvement baptiste qui ne la reconnaît pas comme une des siennes. Même les Églises baptistes conservatrices, par exemple celles qui forment la Southern Baptist Convention, ont condamné ce discours haineux et l’Église qui le véhicule.
  • Théologiquement, il faut rappeler que le protestantisme (les baptistes sont des protestants) laisse chacun-e libre de ses convictions et rend chacun-e responsable de ses convictions. Ce qui ne signifie pas qu’il suffise de se déclarer chrétien pour être chrétien, ni qu’il suffise de se référer à la Bible pour être protestant. Car être chrétien comme être protestant, c’est se référer au Christ, croire que Jésus est le Christ. Et c’est croire que l’amour a le dernier mot (du commandement général: « Aime ton prochain comme toi-même! » au cri de Jésus sur la croix à propos de ses bourreaux: « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font! »).

La Westboro Baptist Church est donc non seulement le contraire du christianisme mais elle en est sa négation.

_____

P.S. Pour situer les Églises baptistes au sein du protestantisme, voir mon Panorama de la diversité protestante.

Écouter l’entrevue que j’ai donnée à « Médium Large », sur Ici, Radio-Canada La Première, lundi 24 mars 2014

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s