Meurtre à Jérusalem (Vendredi saint)

Incroyable ce que les hommes peuvent inventer pour faire souffrir.

Avant d’être un bijou ou une œuvre d’art, la croix était un objet de torture, fréquemment utilisée dans l’empire romain pour exécuter les fauteurs de troubles. Elle avait la forme d’un « T ». Un poteau restait toujours planté en terre, sur une colline, bien en vue, pour décourager les révoltes. Le condamné devait porter la poutre qui servirait à l’exécuter. Arrivé au lieu du supplice, la poutre était fixée sur le poteau. Le condamné était attaché ou cloué sur sa croix. Suspendu par les poignets, le condamné peu à peu s’asphyxiait. Pour atténuer ses souffrances, les soldats pouvaient lui faire boire de la drogue. Pour hâter sa mort, ils pouvaient lui briser les jambes. C’était une mort lente et atroce. Un proverbe disait d’ailleurs: « Maudit celui est cloué au bois ».

Depuis l’exécution de Jésus, elle est devenue le symbole du christianisme. Un symbole si pénible à voir, que les chrétiens ont tardé à l’utiliser comme emblème. Ils ont attendu qu’elle ne servent plus à mettre à mort. Drôle de choix d’ailleurs. Les chrétiens sont fiers de se rappeler le triple échec de Jésus:

  • Il est mort avant d’avoir réussi à changer le monde.
  • Il est mort abandonné par ses disciples.
  • Il est mort dans la souffrance et le désespoir.

Alors, bêtise ou provocation? Provocation pour tous ceux qui font du succès leur raison d’être, scandale pour tous ceux qui font de la force le principe du succès. Mais pour tous ceux qui croient que Jésus est Dieu, la croix témoigne de la puissance de Dieu. Car chez les protestants, la croix est toujours vide. Jésus n’y est jamais représenté, comme pour nous rappeler qu’il n’est plus sur la croix, qu’il y a une suite à l’histoire. Dieu a ressuscité Jésus. Il a su se montrer plus fort que la mort. Il a redonné la vie au crucifié! La croix reste le symbole d’un échec, l’échec des hommes, de tous les hommes. Au nom de Dieu, nous finissons toujours par tuer celui qui parle de Dieu. Mais la croix vide témoigne d’une puissance, la puissance de Dieu qui peut toujours transformer un échec en victoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s