Être théologienne, être théologien

Pour la rentrée, notre Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal me demande (une fois de plus!) de définir ce qu’est une théologienne, un théologien. Voici ma réponse:

Une théologienne, un théologien, c’est:

  • [sujet] une personne méthodologiquement croyante (elle postule qu’il est un Ultime qui interagit avec les êtres humains et leur milieu de vie);
  • [objet] qui cherche à comprendre ce qu’est une foi crédible (au double sens d’une relation avec un Ultime digne de confiance et d’un contenu compatible avec les savoirs partagés);
  • [méthode] en interprétant des artefacts  fabriqués par des êtres humains (des artefacts qui s’entendent, s’éprouvent, se goûtent, se sentent, se touchent, se voient) pour représenter l’Ultime en qui ils placent leur confiance.

À suivre (probablement)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s