V comme… Vaudouïsme (ABC de la #religion du Canadien)

Inspiré par la belle Langue de puck de Benoît Melançon, je me propose de rédiger mon Abécédaire de la religion du Canadien et de définir les 26 mots-clefs de la religion du Canadien. Y parviendrai-je? Affaire à suivre. À suivre vingt-six fois plutôt qu’une! Avec un nouveau mot pour chaque nouvelle partie du Canadien. Du moins je l’espère.


V comme… «Vaudouïsme»


Quand vient le temps des séries, la fin tend à justifier les moyens. Et tous les moyens paraissent légitimes (à défaut d’être bons) quand ils augmentent les chances de succès de l’équipe en laquelle on croit. Absolument tous les moyens et même les plus discutables sur le plan de l’éthique.

Ainsi du vaudouïsme (une pratique fallacieusement attribuée à la religion vaudou, une pratique d’un vaudou de cinéma hollywoodien), qui repose sur une idée étrange (fondée sur le principe du similia similibus curantur, on peut être théologien protestant et connaître son latin): planter des épingles dans l’effigie d’une personne occasionnerait à la personne  des douleurs aux endroits mêmes où les épingles ont été plantées. Et ce quelle que soit la distance qui sépare l’effigie de la personne représentée.

Pour des motifs qui dépassent un peu l’entendement, des gens qui, à première vue, semblent pourtant parfaitement normaux et relativement équilibrés, n’hésitent pas à reprendre à leur compte une telle pratique et, durant les séries, s’efforcent de «vaudouïser» (c’est-à-dire, parlons clairement, de blesser et de faire souffrir) les meilleurs joueurs des équipes qu’affronte le Canadien.

On a ainsi vu, de nos yeux vus, les images troublantes de poupées vaudoues truffées d’épingles, de préférence à l’effigie d’Alexander Ovechkin (joueur vedette des Capitals de Washington) ou de Zdeno Chara (joueur vedette des Bruins de Boston), suivant les circonstances. On a même entendu un chroniqueur radio s’en vanter.

«On fait du vaudouïsme sur Zdeno Chara. On lui plante des aiguilles un peu partout.» Jean-Patrice Balleux. C’est pas trop tôt, Ici Radio-Canada, La Première; 1er mai 2014.

Bien sûr, tout cela, c’est juste pour rire. On laissera à chacun-e la responsabilité de décider si c’est drôle pour autant.


Prochaine entrée: W comme… W


Entrées précédentes:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s