Y comme… Youppi! (ABC de la #religion du Canadien)

Inspiré par la belle Langue de puck de Benoît Melançon, je me propose de rédiger mon Abécédaire de la religion du Canadien et de définir les 26 mots-clefs de la religion du Canadien. Y parviendrai-je? Affaire à suivre. À suivre vingt-six fois plutôt qu’une! Avec un nouveau mot pour chaque nouvelle partie du Canadien. Du moins je l’espère.


Y comme… «Youppi!»


«Est-ce que le Canadien reste une religion quand il perd?» La question témoigne d’une méconnaissance profonde de ce qu’est une religion. Croire en un Absolu n’est jamais la garantie du succès, toujours une manière d’assumer ses limites, ses manques, ses défaites et sa mort. Et c’est pour cela que le christianisme peut reconnaître Dieu dans un crucifié, qu’il a fait de la croix son emblème. Nietzsche l’avait bien perçu, lui qui reprochait au christianisme de faire l’apologie de la faiblesse.

«La croix, signe de ralliement pour la conspiration la plus souterraine qu’il y ait jamais eue, – conspiration contre la santé, la beauté, la vigueur, la bravoure, l’esprit, la qualité de l’âme, contre la vie elle-même.» Nietzsche, F. (1993). L’Antéchrist. Imprécation contre le christianisme. Aphorisme 62.

On peut alors évoquer Youppi! (le point d’exclamation fait partie intégrante de son nom) et indiquer que, de toutes les mascottes, Youppi! (le Canadien a récupéré cet homme, cet extra-terrestre, ce chien ou cet orang-outang en 2005 après la disparition des Expos) est certainement l’une des plus laides. «Elle», «il» ou «ça» participe visiblement de la conspiration que dénonçait Nietzsche, au moins de la conspiration contre la beauté (pour la santé, la bravoure et le reste, on reconnaît que l’on n’en sait rien).

Mais alors, paradoxe de la (bonne) religion, l’adoption de Youppi! comme mascotte est à inscrire au crédit du Canadien. Car c’est toujours un bienfait de défendre la veuve et de recueillir l’orphelin. Surtout quand elle/il/ça revendique fièrement sa différence, quand elle/il/ça arbore fièrement une tignasse rousse qui aurait pu lui valoir discrimination, quand elle/il/ça porte fièrement un nom qui aurait (presque) pu lui valoir persécution (Youppi! ne sonne-t-il pas un peu comme «youpin»?).

 


Prochaine entrée: Z comme… Zdeno


Entrées précédentes:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s