L’Église vaut plus que je ne le croyais 

Si vous êtes un théologien un peu déprimé, je vous recommande la course à pied. Outre les bienfaits physiques, psychiques et, j’ose le mot, spirituels, que vous en retirerez, vous pouvez côtoyer des gens  convaincus de l’intérêt de l’Église: comme un publicitaire qui s’en inspire pour créer des communautés autour d’un récit; comme une gestionnaire de capital risque qu’elle fascine parce qu’elle investit dans les valeurs spirituelles plutôt que matérielles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s