Lire dans la parole de Dieu?

J’avais dit que j’écrirais deux articles sur la Bible, mais je ne peux m’empêcher d’en ajouter un troisième.

J’ai lu un jour, affiché dans un temple réformé français, un excellent petit texte sur le rapport entre la Bible et la parole de Dieu. L’auteur-e (je crois qu’il ou elle était anonyme, mais s’il/elle se reconnaît qu’il me fasse signe) commentait une phrase rituelle du culte protestant, souvent prononcée au moment de lire la Bible: «Nous lisons dans la parole de Dieu». On serait en droit de juger une telle formule paradoxale, disait-il/elle. Car une parole (fût-elle celle de Dieu) ne se lit pas. Elle s’entend ou elle s’écoute. Mais si elle est paradoxale, c’est volontairement, précisait-il/elle. Car la brève formule décrit exactement ce qui se passe quand on lit la Bible. Elle exprime en peu de mots une profonde vérité théologique. Lire la Bible, concluait-il/elle, c’est lire un texte en espérant qu’il devienne une parole, une parole vivante, une parole de Dieu. Ce qui n’est jamais certain, mais qui est toujours possible!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s