Que trouvez-vous le plus choquant, l’amour ou la haine?

La publication d’une photographie d’Elisabeth Ohlson Wallin dans le mensuel protestant suisse romand Réformés a déclenché une polémique. Or, dans le même numéro est publiée une lettre haineuse d’une lectrice. À ma connaissance, personne ne s’est offusqué de la lettre.

Voici les deux documents! Demandez-vous ce que vous trouvez le plus choquant!

Deux hommes nus sont couché sur lit. Un homme noir repose sur le dos, les bras en croix. Un homme blanc et couché contre lui, une jambe posée sur ses jambes.

Elisabeth Ohlson Wallin (2003) [corrigé le 5 février]

« Les dirigeants européens sont décidés à remplacer la race blanche par une race indéfinie, un peu africaine, un peu arabe, un peu de tout mélangé. Et finalement nous n’aurons plus de pays. Donc, plus d’identité. Rien. » (extrait) Danièle Lopez, Réformés, février 2018, p. 6

Certaines et certains semblent plus craindre l’amour que la haine.


On peut lire le dossier « Orientations sexuelles, accueillir la différence » sur le site du magazine Réformés.ch.

6 commentaires

  1. Une image a beaucoup plus d’impact que quatre phrases.. Si celles-ci avaient été illustrées, je pense qu’il y aurait eu beaucoup plus d’impact. Ou si elles avaient été diffusées dans une vidéo avec le visage de la personne qui prononce ces personnes. Ceci dit, ces phrases sont loin d’être anodines et qu’elles figurent dans un journal chrétien me choque.
    Merci donc à toi Olivier d’avoir été attentif à ces mots indignes de la bouche de quelqu’un qui certainement se réclame de l’Evangile…

    1. Merci Karin, d’avoir pris le temps de rédiger ce commentaire. Sur le poids de l’image, je suis entièrement d’accord avec toi. Ce qui renforce mes doutes sur une théologie qui donne un monopole à la Parole et à l’Écriture (qu’on mette des majuscules ne change rien). Comme toi, j’ai été choqué. Mais seulement un instant. Ensuite, j’ai trouvé nécessaire que les lectrices et les lecteurs de Réformées sachent de quoi sont capables ces gens qui, probablement se réclament de l’Évangile. Et, en l’occurrence, cela vaut aussi bien pour le racisme que pour l’homophobie.
      Avec mes amitiés,
      Olivier

      1. Cher Olivier, je rejoins entièrement ton commentaire. Je n’ai pas trop aimé cette image, mais de là à profiter de l’occasion pour jeter l’anathème sur tous ceux qui se réclament d’un Christ attentif à la souffrance de tout être humain je trouve cela écoeurant. Peut-être fallait-il cette image pour relancer le débat sur ce sujet délicat qui réveille à mon avis des peurs profondes et archaïques face à la différence et à la sexualité. Une question: y-a-t-il des homosexuels qui se sont prononcés sur cette image?

    1. Je vous remercie d’avoir exprimé votre avis.
      Je suis ouvert au dialogue, mais je me sens le droit de condamner les propos haineux. Pour dire les choses avec une métaphore biblique, il me semble qu’à trop regarder la paille (ou ce qu’ils et elles considéraient comme une paille), certaines lectrices et certains lecteurs de Réformés n’ont pas vu la poutre…
      Avec mes amitiés,
      Olivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s