«La Bible ne parle pas, la Bible ne dit rien!» (1 prédication en 4 images seulement)

Serez-vous capable de comprendre ma prédication avec ces quatre images comme seuls éléments?

Premier élément

Publicité d'une Église à Montréal: "La Bible parle. Centre-Ville. Bienvenue à tous"

Publicité d’une Église à Montréal

Deuxième élément

Chapelle œcuménique des Hôpitaux Universitaires de Genève- À gauche, un tabernacle. À droite, une Bible dans une vitrine en verre.

Chapelle œcuménique des Hôpitaux Universitaires de Genève

Troisième élément

Caricature d'un homme debout sur les pages d'un livre. "Sola Scriptura". "Les feuilles d'automne emportées par le vent (de la Réforme)"

Caricature d’un homme debout sur les pages d’un livre

Quatrième élément

Une publicité de l'Église Unie du Canada. Une Bible avec des signets verts et roses. Signerts verts: "Agree". Signets roses: "Disagree".

Une publicité de l’Église Unie du Canada


Si vous voulez vérifier la justesse de votre intuition ou si avez de la peine à reconstruire l’ensemble de la prédication, lisez ou téléchargez le texte de la prédication «LA BIBLE NE PARLE PAS, LA BIBLE NE DIT RIEN!».

2 commentaires

  1. La Bible ne parle pas ! C’est vrai ! Mais je suis étonné que les 6 à 7 pages du sermon d’Olivier Bauer me parle . En effet j’ai trouvé une page ou des versets avec lesquelles je suis d’accord et sur lesquelles je place un signet vert parce que je suis en accord et que j’agrée :  » Enfin un conseil. Toutes les pages doivent rester dans la Bible, même les pages que l’on aurait envie d’arracher. Il faut les conserver et les lire. Parce qu’elles nous rappellent que nous courrons tous le risque de mal croire en Dieu ou de croire dans un mauvais Dieu. C’est aussi là que réside la puissance, le mana de Bible. La lecture de la Bible peut nous rappeler les limites de la foi. À lire les mauvaises pages de la Bible, on découvre que des gens ont cru que Dieu aimait les sacrifices d’enfant ou d’animaux. Que des gens ont cru que Dieu désirait la purification ethnique. Que des gens ont cru que Dieu avait fait l’homme plus important que la femme. Que des gens ont cru que l’injustice et la violence devenaient légitimes quand elles se faisaient au nom de Dieu. Que des gens ont cru qu’il était évangélique de traiter certains êtres humains comme des objets « . Les oreilles me semblent être la clé, car elles nous aident à entendre, écouter ou pas de quelle manière la BIBLE PARLE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s