Genève, tu n’invoqueras pas le nom de Dieu en vain!

Le théologien du quotidien aime bien se promener dans la rue et faire de la théologie à partir des affiches.
Cette semaine, à Genève, son regard fut irrésistiblement attiré par cette affiche politique qui appelle à voter en faveur d’une initiative proposant, en gros, d’interdire le port des signes religieux aux agent·es de la fonction publique.

L’affiche reprend un juron typiquement genevois qui remplace « nom de Dieu, nom de Dieu » par « de Dieu, de Dieu », puis par « de Bleu, de Bleu ». (Notons que « bleu » sert de substitut à « Dieu » dans des expressions, un peu désuètes, je vous l’accorde, comme « sacrebleu » — « sacré Dieu » —, « palsambleu » — « par le sang de Dieu » — ou « morbleu » — « mort de Dieu ».)

Mais le théologien du quotidien trouve que l’affiche elle-même n’est pas très laïque. Ce qui ne l’étonne pas vraiment quand il découvre qu’elle émane du PDC — le Parti démocrate-chrétien (ou faut-il écrire Parti démocrate-chrétien ?) —. Car ce sont les chrétien·nes et les croyant·es qui, par respect, ne veulent pas « prononcer le nom de Dieu en vain » (la Bible juive, Exode chapitre 20, verset 7) et le remplacent par un mot qui lui ressemble, ici « bleu ».

Une vraie laïcité, une laïcité sereine ne devrait pas s’inquiéter de prononcer le mot « Dieu », un nom qu’elle n’a pas à respecter.


(Légères modifications cosmétiques le 11 février 2019)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s