« Héros du quotidien » ou « ange gardien » (Europe versus Québec).

Je savais que les personnes qui travaillent pendant, contre et malgré l’épidémie de la Covid 19 sont appelées « héros du quotidien » en Belgique, en France et en Suisse. Je découvre qu’elles sont nommées « anges gardiens » au Québec.

Le surnom utilisé en Europe francophone en reflète la laïcité. Celui utilisé au Québec peut témoigner d’un reste d’inconscient collectif catholique. Ou alors, au contraire, il peut révéler une sorte de post-laïcité où les termes religieux sont totalement dépouillés de toute valeur religieuse, à tel point que leur emploi ne pose plus aucun problème dans une société laïque.

J’ajoute que grammaticalement, les « héros du quotidien » sont forcément des mâles, alors que théologiquement, les « anges gardiens » n’ont pas de sexe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s