Clocher et minaret, bonnet blanc et blanc bonnet

Aujourd’hui, c’est de Cully au bord du lac Léman que vient le dialogue interreligieux. Depuis 1949, il y existe, un kiosque indépendant nommé Le Minaret, dont le nom vient d’une « cigarette de la marque Turmac ».

Kiosque Le Minaret © Olivier Bauer

Outre les bonbons, ce qui intéresse le théologien du quotidien, c’est le logo du kiosque qui prolonge le « i » du minaret par un clocher, peut-être celui du temple protestant de Cully sur la rue duquel se situe d’ailleurs le kiosque !

Comment mieux indiquer que le clocher est le minaret de l’église et le minaret, le clocher de la mosquée ?

Et comment alors ne pas déplorer qu’en 2009, les Suisses aient interdit la construction de minaret (voir la page « Initiative populaire “Contre la construction de minarets” » sur Wikipedia) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s