7e ciel, enfer; des traces de culture chrétienne

Quand le quotidien vaudois 24 Heures veut signifier de possibles désillusions pour des personnes accrochées à la drogue ou au sexe, il recourt à des concepts qu’il emprunte au christianisme:

Pour qui ne maîtriserait pas cette culture chrétienne, elle appelle « enfer » un lieu à l’intérieur de la terre où souffrent celles et ceux que Dieu a jugé mauvais·es. Elle doit le « 7e ciel » au poète italien Dante Alighieri qui en fait l’un des meilleurs endroits du paradis, celui réservé aux « esprits contemplatifs ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s