L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – Don Corléus

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« Don Corléus » (13 novembre 2021)

Voir l’épisode sur le site de la RTS (en Suisse seulement): https://www.rts.ch/play/tv/la-vie-de-jc/video/don-corleus?urn=urn : rts:video:12562307

« Judas introduit J.C. auprès de Don Corléus, chef de la mafia locale. Il est prêt à soutenir ce jeune leader politique qui pourrait l’aider à renverser le Consul Pilate. Mais J.C. n’entend rien à la politique et veut transmettre un message d’amour et de paix. Don Corléus va lui faire une proposition qu’il ne peut refuser… »

Ma vision

Pourquoi JC finit-il son sermon – « Heureux les simples d’esprit, car ils hériteront du Royaume des cieux ! » etc. (le lire dans l’évangile de Matthieu, chapitre 5) – par un timide « Le consul, on l’encule » ? Parce qu’il a besoin du soutien de Don Corléus. Pourquoi a-t-il besoin de son soutien ? Parce que Judas l’a convaincu qu’il voulait « faire dégager l’empereur romain » et qu’il pouvait donc financer sa mission.

Accessoirement, quel est l’effet du slogan ? Il provoque l’enthousiasme des « loquedus de la région », la petite foule que le sermon avait laissée plutôt indifférente.

L’intérêt théologique ?

  • Trois plus

Que Judas ait métaphoriquement « vendu Jésus » comme « un leader politique » annonce – ou rappelle, puisque nous connaissons la fin de l’histoire – qu’il le vendra plus tard pour de vrai.

Que le parrain soit Romain et non Juif supprime l’antisémitisme des évangiles.

Que le JC de la série réussisse à désamorcer et retourner une insulte homophobe – « Heureux les consuls qu’on encule ! » – montre son habileté et son amour incontionnel… ou celle et celui des scénaristes.

  • Un plus qui révèle un moins

Prononcées exactement comme dans les évangiles, les phrases du sermon sur la montagne sonnent creuses. Je comprends qu’elles soient devenues irrelevantes pour beaucoup de mes contemporain·es.

  • Deux moins

Le JC des évangiles n’abandonne pas ses convictions contre le soutien des puissants.

Il refuse de placer son combat sur le plan politique, comme si un changement de régime ne pouvait pas changer l’essentiel.


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s