Je reçois la Bible comme un cadeau et comme un·e hôte

Intellectuellement réarmé par le sommeil, je rédige ce troisième billet sur la joie de recevoir et plus particulièrement sur celle de recevoir la Bible (voir mes billets « J’éprouve plus de joie à recevoir qu’à donner » et «Je reçois la Bible »).

La Bible est donc un miroir ou un livre dont nous sommes les héro·ïnes. Mais le miroir biblique n’est pas toujours bien poli ; il est même parfois déformant. Et dans certaines histoires bibliques, les héros — moins les héroïnes — fonctionnent comme des contre-modèles quand ils s’imposent par la force ou par la ruse. Et certains textes bibliques suggèrent que l’être humain semble un·e moins que rien.

Tout cela nous autorise, je crois, à recevoir la Bible avec discernement.

 Comme les cadeaux, certains récits bibliques viennent combler mes besoins et mes désirs ; d’autres tombent comme des surprises, révélant et réveillant mes besoins et mes désirs. Pour être honnête, il y a aussi des récits — et des cadeaux ! — moches ou creux et d’autres qui ne sont pas des cadeaux, mais des prétextes, donnés par convenance, parce que l’on n’arrive pas les mains vides.

Et comme des personnes, j’aime accueillir des textes chez moi ; certains parce qu’ils me sont familiers, parce que je les fréquente depuis longtemps, parce qu’ils me rassurent, même s’ils me surprennent encore ; d’autres parce qu’ils sont nouveaux, parce que je trouve stimulant de dialoguer avec eux. Pour être honnête, il y a des textes — et des personnes ! — que je n’accueille pas volontiers ou même à contrecœur, parce qu’ils sont ennuyeux, incompréhensibles ou parce que je ne partage aucune de leurs idées que de totems façons, je n’ai pas envie d’adopter

Mon dernier mot sera pour indique que pour moi, pasteur et théologien, dire que je reçois la Bible, c’est aussi une marque d’humilité. Il a fallu, il faut encore que je réussisse à admettre que je reçois la Bible alors que j’ai longtemps pensé que je la donnais.

Encore une dernière nuit et je saurai enfin qu’écrire à la fin…


2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s