Que la pomme cesse enfin d’être le fruit défendu!

J’apprends ce matin qu’à l’occasion de la Journée internationale du fruit, la compagnie Dole Sunshine Company a publié dans la Reppublica une lettre ouverte au pape pour qu’il « absolve le fruit » et remplace dans la Bible le mot « fruit » par « n’importe quelle autre nourriture, mauvaise pour la santé » (lire la lettre en anglais The Unforbidden Fruit).

J’en traduis quelques passages :

« Depuis trop longtemps, le fruit a été vilipendé et diabolisé ; il a été méprisé dans l’art et la littérature, symbolisant la luxure, la tentation et la dépravation sous toutes ses formes les plus viles et les plus ensorcelées. C’est un déni de justice, que vous seul avez le pouvoir, la sagesse et l’autorité d’enfin rectifier. »

« Pendant des siècles, la pomme en particulier a été terriblement calomniée bien que son nom n’apparaisse pas dans l’Ancien Testament. »

« Loin d’être la cause du Péché Originel et la racine de tout le mal dans le monde, nous préférons concevoir le fruit comme le Goûter Originel, offrant plaisir, nourriture et subsistance au monde entier. »

« Maintenant, nous pouvons proclamer les vertus du fruit jusqu’au Jour du Jugement, mais nous comprenons que vous devez être occupé. Il suffit de dire, dans un monde continuellement en mouvement, que le fruit est notre compagnon le plus stable, constant, pur et incorruptible, à travers de nos jours les plus sombres. »

À titre de théologien et plus modestement, je m’efforce moi aussi de réhabiliter la pomme. Demain, je vous raconterai donc comment et pourquoi la pomme est devenue le fruit défendu !

2 commentaires

  1. Merci pour la nouvelle époustouflante, Bruno. Naturellement, la bêtise n’a plus de bornes, quand des industriels écervelés font ce genre d’ironie et veulent se faire des chefs religieux eux-mêmes… Du fast-food à la place de la pomme dans la Bible ! Il faut vraiment avoir du temps à perdre et un sens développé du sacré pour proposer une plaisanterie aussi insignifiante. Peut-être, sont-ils des écolos qui veulent protéger les fruits naturels de la création du titre d’instrument de péché ! La pomme n’est en fait, rien d’autre que le symbole imagé du drame moral typique des humains, lorsque ceux-ci font consciemment un mauvais choix en exerçant leur libre-arbitre. Bien sûr, il a été question des pommes d’or du jardin des Hespérides, réminiscence déformée du jardin d’Éden et de l’arbre de la Connaissance du Bien et du Mal… Il faut aussi évoquer des études scientifiques qui attribuent à la pomme-grenade, des vertus holistiques et antioxydantes qui retarderaient le vieillissement et la mort…

    Pour ce qui est du remplacement du mot dans la Bible, reste à voir si le Pape acceptera leur suggestion ! Il faudrait qu’il convoque un concile sur le sujet…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s