La vie de JC

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – L’intégrale

La RTS ayant choisi de diffuser l’intégrale de La vie de JC le premier jour de l’an, je propose ce lundi l’intégralité de mon décryptage des 20 épisodes, réunies dans un livre gratuit et en libre accès sur Serval, le serveur académique vaudois:

Bauer, Olivier. L’intérêt théologique de la vie de JC. Lausanne: Institut lémanique de théologie pratique, 2022.

Vous y trouverez les liens pour visionner en ligne tous les épisodes (disponibles en Suisse seulement).

« L’intégrale » (1er janvier 2022)

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« Retrouvez l’intégral de tous les épisodes autour de J.C. On y retrouve les apôtres Pierre, Simon et Judas, ainsi que Marie, Marie-Madeleine, Ponce Pilate, Jean-le-Baptiste. Personnages caricaturaux et scènes courtes, chaque épisode aborde avec légèreté et humour les grandes histoires autour de la vie de JC. »


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)
  9. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  10. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)
  11. L’autre joue (4 décembre 2021)
  12. L’apprenti paraboliste II (11 décembre 2021)
  13. Dieu est humour (18 décembre 2021)
  14. L’intégrale (1er janvier 2022)

Voir aussi sur mon blogue la page « La vie de JC » pour découvrir des critiques positives et négatives de la série.

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – Relâche

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).


Pas de nouvel épisode de La vie de JC samedi dernier. Pas même un bon épisode sur la naissance de Jésus. La RTS faisait relâche. Comme il n’y aura pas non plus de vie de JC le 1er janvier, je vous donne donc rendez-vous lundi 8 janvier.


  1. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  2. Transversalité (16 octobre 2021)
  3. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  4. Le possédé (6 novembre 2021)
  5. Don Corléus (13 novembre 2021)
  6. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  7. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)
  8. L’autre joue (4 décembre 2021)
  9. L’apprenti paraboliste II (11 décembre 2021)
  10. Dieu est humour (18 décembre 2021)

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – Dieu est humour

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« Dieu est humour » (18 décembre 2021)

Voir l’épisode sur le site de Couleur 3 (en Suisse seulement): https://youtu.be/Sfwj3kgCyik

« Pierre est taraudé par une question : comment ça se passe lorsque Dieu parle à J.C. ? Est-ce que cela provoque des tremblements ? Des guilis ? J.C. tente de lui expliquer, mais Dieu lui-même décide d’inter­venir. Hélas… »

Ma vision

Seul avec JC, Pierre cherche à comprendre comment « il » s’adresse à lui. Qu’est-ce que JC ressent ? Un bourdonnement, un picotement ? Où est-ce que ça se passe ? Dans sa tête ou « uniquement au niveau de l’épaule ? » Et si « il » parle, en quelle langue le fait-il ? Avec quel accent ?

Pour prouver la réalité de sa manifestation, Dieu lui fait une blague ; par la bouche de JC, il lui commande de tenir une outre pleine d’eau au-dessus de sa tête, une outre qu’il fait aussitôt exploser.

L’intérêt théologique ?

  • Un plus

Les questions de Pierre sont légitimes ; nous aimerions savoir comment Dieu parle ; mais il est impossible d’y répondre. D’expérience et de connaissance, je crois que la parole de Dieu est rarement spectaculaire ; elle s’entend surtout dans une voix intérieure ou dans la parole d’un·e autre. La Bible juive dit même que c’est en silence qu’il parle le mieux.

  • Un moins

Il n’est pas vrai que le Dieu du christianisme parle seulement à quelques personnes privilégiées ; il parle à toutes et à tous, mais certain·es sont plus à l’écoute que d’autres ; mais certaines circonstances de la vie incitent mieux à se mettre à l’écoute ; mais certains discours sont plus audibles que d’autres.

  • Un malus

JC dit à propos de Dieu : « Je suis désolé. Des fois, il a un humour de merde ». Mais cela pourrait aussi — et plutôt ? — s’appliquer au scénariste…


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)
  9. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  10. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)
  11. L’autre joue (4 décembre 2021)
  12. L’apprenti paraboliste II (11 décembre 2021)
  13. Dieu est humour (18 décembre 2021)

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – L’apprenti paraboliste II

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« L’apprenti paraboliste II » (11 décembre 2021)

Voir l’épisode sur le site de la RTS (en Suisse seulement): https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/12596393

« J.C. tente une nouvelle parabole. Il raconte l’histoire des dix vierges qui attendent leurs époux à Pierre et Simon qui croient que c’est une histoire grivoise. »

Ma vision

Quand attablé dans un bistrot, JC annonce « Mes amis, je vais vous raconter une histoire », Judas quitte la table tandis que Pierre et Simon se méfient ; ils n’ont pas tort, car l’histoire n’est pas bonne et JC ne raconte pas bien. Ce qui plaît aux « deux amis », ce sont seulement les sous-entendus sexuels qu’ils y trouvent et qui les font ricaner comme deux gamins.

L’intérêt théologique ?

  • Un plus

Il m’est parfois difficile de trouver un intérêt théologique dans la vie de JC et sans doute que ma formation de théologien me fait parfois en mettre plus qu’il n’y en a. Ici, je dirais que la parabole joue parfaitement son rôle de miroir tendu aux auditrices et aux auditeurs ; on y voit ce qu’on veut y voir : une histoire grivoise ou un appel à la sagesse. Le JC des évangiles le dit ailleurs : « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! ». Clairement, ce n’est pas le cas de Simon et Pierre; pas aujourd’hui du moins.

  • Un moins

Je trouve le moins du jour dans la parabole elle-même. Elle est ennuyeuse, car elle est trop morale, trop normale. Les jeunes filles sages sont très sages, les jeunes filles insouciantes sont jugées folles ; l’insouciance a des conséquences négatives ; du haut de leur sagesse, les jeunes filles sages font la morale plutôt que de rendre service ; et les jeunes filles folles sont finalement punies. Tout est trop bien qui finit bien pour les unes et mal pour les autres. Le JC des évangiles peut et sait mieux faire !

Mais la faute en incombe à l’évangile de Matthieu, pas aux scénaristes de la vie de JC… qui ont le mérite de mettre en scène l’ennui que génère cette parabole.


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)
  9. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  10. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)
  11. L’autre joue (4 décembre 2021)
  12. L’apprenti paraboliste II (11 décembre 2021)

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – L’autre joue

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« L’autre joue » (4 décembre 2021)

Voir l’épisode sur le site de la RTS (en Suisse seulement): https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/12596393

« J.C. adresse à la foule ces paroles révolutionnaires : on vous a dit “œil pour œil, dent pour dent” mais moi, je vous dis : si on te frappe sur la joue droite, tend la joue gauche. La foule a hyper envie d’es­sayer. Sur lui, évidemment. Dur d’être un messie ! »

Ma vision

L’épisode oppose deux manières d’enseigner la non-violence. De manière plus suggestive, JC propose aux gens un changement profond, une conversion intérieure. Marie-Madeleine est plus directe et même plus « direct du droit en pleine face » ; elle met un poing sur un nez, elle impose un message frappant : « la non-violence ? On ne donne pas de coup, c’est clair ! ». Dans l’immédiat, la technique de Marie-Madeleine marche mieux, comme en témoigne ce dialogue entre Judas et Pierre :

–« C’est bien aussi comme message. »

– « C’est plus clair. »

L’intérêt théologique ?

  • Un plus

JC n’accepte pas les (doubles) claques par plaisir masochiste, mais par honnêteté intellectuelle… et physique aussi. Car JC prêche par l’exemple, car JC fait ce qu’il dit, même s’il doit payer de sa personne. Il montrera la même vérité quand il souffrira la torture et l’exécution par crucifixion.

  • Un moins

J’aimerais que les paroles de JC fonctionnent, que tendre l’autre jour fasse cesser la violence, comme un loup qui tend sa gorge aux crocs de celui qui l’a vaincu. Mais je crains que les scénaristes aient raison. Et que nous nous montrions plus méchant·es que les loups me rend triste.


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)
  9. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  10. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)
  11. L’autre joue (4 décembre 2021)

L’intérêt théologique de la série « La vie de JC » – Romance à Tibériade

Depuis le 18 septembre 2021, la Télévision suisse romande diffuse une série parodique en 20 épisodes — un « Kaamelott évangélique suisse » — intitulée La vie de JC :

Le théologien du quotidien décrypte chaque lundi l’intérêt théologique de l’épisode diffusé le samedi précédent (voir la page « La vie de JC »).

« Romance à Tibériade» (27 novembre 2021)

Voir l’épisode sur le site de la RTS (en Suisse seulement): https://www.rts.ch/play/tv/la-vie-de-jc/video/don-corleus?urn=urn : rts:video:12562307

« Marie-Madeleine essaie de convaincre J.C. qu’il se­rait temps de passer à la vitesse supérieure. Elle va bientôt avoir 25 ans. Ils pourraient faire une seule chair, comme le suggère le texte de la Genèse… J.C. ne comprend pas. Et puis, il y a sa mission. Marie-Madeleine va devoir passer aux explications concrètes. »

Ma vision

Quand Marie-Madeleine tente de convaincre JC de la connaître charnellement, comme il est pudiquement écrit dans plusieurs traductions de la Bible, JC voit ce qu’elle veut dire, mais ne veut pas faire ce qu’elle veut faire. Car il préfère accomplir sa mission : «sauver les hommes, les ramener vers Dieu», «guérir les hommes, construire le Royaume de Dieu».

L’intérêt théologique ?

  • Deux plus

Marie-Madeleine est la première figure saine, honnête, bref humaine de la série. Elle a les pieds sur terre, elle cherche à être heureuse. Elle aime JC, elle sait que JC l’aime et elle voudrait qu’ielles puissent vivre ensemble. Que ce personnage soit une femme, et même si elle n’a qu’un rôle secondaire (jusqu’à présent, elle était apparue dans un seul épisode, Maman), est un plus !

Marie-Madeleine transmet véritablement l’évangile, l’essentiel ; elle aime son prochain comme elle-même et peut-être même plus qu’elle-même. C’est un deuxième plus !

  • Un moins

Certes les scénaristes ne lient pas directement la conscience messianique de JC — pour faire court, c’est la conscience qu’il a de devoir accomplir une mission, celle du Messie — à sa virginité ; «techniquement», «avoir une femme» ne l’empêche pas. Mais que Marie-Madeleine lui parle de sexe met leur JC plutôt mal à l’aise. Je rappelle toutefois que les évangiles ne disent jamais ni explicitement ni même implicitement que JC ait renoncé à avoir une vie sexuelle.


  1. Medicine Man (18 septembre 2021)
  2. L’apprenti paraboliste (25 septembre 2021)
  3. Maman (2 octobre 2021)
  4. Judas Guevara (9 octobre 2021)
  5. Transversalité (16 octobre 2021)
  6. Le baptême de Jean-Ba’ (23 octobre 2021)
  7. Le possédé (6 novembre 2021)
  8. Don Corléus (13 novembre 2021)
  9. J.C. marche sur l’eau (20 novembre 2021)
  10. Romance à Tibériade (27 novembre 2021)