Les rites

Je travaille la question des rites depuis de nombreuses années. J’y ai même consacré ma thèse de doctorat.

Bauer, O. (2001). « Quand faire, c’est dire ». Les processus de ritualisation dans l’Église évangélique de Polynésie française (Thèse sous la direction de Bernard Reymond). Université de Lausanne.

Pendant longtemps, j’ai abordé cette question sous l’angle des institutions qui les célèbrent en me demandant ce qu’elles voulaient transmettre par leurs stratégies de ritualisation. Plus récemment, j’ai commencé à m’intéresser à la part de participant·es, à ce qu’elles et ils cherchent et trouvent dans les rites auxquels elles ou ils participent.

Généralités.

Rites particuliers.

Le culte.

Le mariage.

  • Bauer, O. (2015). Les rites: la part des participants. In D. Jeffrey & Â. Cardita (Éd.), La fabrication des rites (p. 69‑88). Québec: Presses de l’Université Laval. (lire l’article ou voir le diaporama sur Academia.edu)

Les funérailles.

  • Bauer, O. (2000). Comment l’Église évangélique ritualise-t-elle la mort en Polynésie française? In B. Kaempf (Éd.), Rites et ritualités (p. 269‑296). Paris: Cerf.

La confirmation.