argent

Pour une fois, je suis heureux de ne pas voir le christianisme

La banque suisse Cler est fière de proposer des intérêts à ses client·es. Pour le faire savoir, elle lance une campagne de publicité conçue par l’agence zurichoise Heimat.

  • Son message: pour gagner de l’argent, il vaut mieux ouvrir un compte bancaire que faire confiance à de belles promesses.
  • Son slogan: « La pensée positive, c’est bien. Un bon taux d’épargne, c’est mieux. »
  • Son visuel: trois personnes qui, chacune à sa manière, promettent d’augmenter votre richesse.
Publicité de la banque Cler: une radiesthésiste, un gourou et un coach

Si je regrette parfois que le christianisme disparaisse de la place publique, pour une fois, son absence me réjouit. S’il ne figure pas dans la campagne de publicité, c’est peut-être qu’il ne joue pas sur ce terrain, que son objet n’est pas la richesse matérielle.

Pour le christianisme, je proposerais comme slogan:

« Un bon taux d’épargne, c’est bien. Une bonne vie, c’est mieux. »

En bonus: saurez-vous proposer à chaque personne sa promesse?

  • « L’argent vient miraculeusement à moi »
  • « J’attire l’argent comme un aimant »
  • « L’argent va me trouver »