fêtes

«Noël n’est plus la seule propriété des chrétiens»

Thierry Meyer, le rédacteur en chef du quotidien suisse 24 Heures a eu la gentillesse de me demander ce que je pensais de Noël. Voici le début de l’entretien:

Nativité. Le théologien Olivier Bauer explique les mutations d’une fête qui passe invariablement par un repas, où traditions et symboles se mêlent aux nécessités pratiques.

«Aujourd’hui, Noël est ce que l’on peut appeler un «matrimoine», avec m comme Marie: à l’opposé d’un patrimoine, c’est devenu une somme d’éléments sans propriétaire, composée de représentations tangibles, d’immatériel, d’expériences collectives et individuelles, de mémoire, de traditions, en gestation perpétuelle. Il n’y a pas de vrai ou de faux Noël. Ce n’est plus la propriété exclusive des chrétiens.»

Cliquer pour lire la suite de l’entretien.


Joyeux Noël à tous et à toutes!

Une brioche des rois protestante

Ma brioche des rois pour l’Épiphanie (du fait maison). Un peu austère, mais tendre à l’intérieur. Bref, protestante!

20140106-060903.jpg