Percevoir, concevoir, recevoir, décevoir Dieu

Je prends du plaisir à jouer sur les mots et j’y trouve du sens.
Ainsi que l’on ne puisse pas percevoir Dieu, n’empêche pas de le concevoir. Même s’il est préférable de le recevoir et de s’efforcer de ne pas le décevoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s