publicité

Inventer des fêtes laïques plutôt que de célébrer des fêtes chrétiennes!

Pour la deuxième année consécutive, la chaîne de supermarchés suisses Aligros préfère inventer une fête qui n’existe pas plutôt que de célébrer Pâques.

En 2021
En 2022

Ce qui a d’autant moins de sens qu’Aligros espère notamment vendre deux aliments traditionnels de Pâques: des oeufs et de l’agneau. En mentionnant Pâques, Aligros aurait pu ajouter des lapins et des oeufs en chocolat. Tant pis pour son chiffre d’affaire!

Juste quant à la mobilité, discutable quant à la théologie

Aujourd’hui, j’ai vu cette affiche de publicité pour « Dieu », « la Bible » et/ou « la foi chrétienne ».

Vu à Lausanne le 24 mars 2022

Du point de vue de la mobilité, le slogan est incontestablement juste. Si je m’approche de Dieu, il sera forcément plus proche de moi. À moins qu’il ne s’éloigne plus vite que je ne m’approche. Mais un bon Dieu ne ferait pas ça, voyons!

Est-ce que le slogan fonctionne aussi théologiquement? Pas dans ma théologie. Dieu·e fait toujours le premier pas. Ielle commence par s’approcher de moi. Et c’est ainsi que je me retrouve plus près d’elle ou de lui. Et c’est ce qui le rend bon ou la rend bonne.


Pour mémoire, l’agence C organise des campagnes de pub, surtout autour de Pâques et de Noël me semble-t-il, Le graphisme est toujours le même, les slogans sont inspirés des textes bibliques, avec cette seule signature: « La Bible ».

Quel est le goût du divin? Fin et sensuel!

Brack.ch une entreprise suisse de vente par correspondance utilise cette publicité.

Publicité pour Brack.ch. Un paquet de café Mövenpick Le Divin avec ce te question: "Quel est le goût du "divin"?"

Je constate:

  1. Que Mövenpick a l’outrecuidance de juger son café « Der Himmelsche » en allemand (= « Le Céleste ») et « Le Divin » en français !
  2. Que Brack a l’intelligence de demander « Quel est le goût du “divin” ? » et la prudence de mettre des guillemets à « divin » !
  3. Que le « divin » est « fin et sensuel », qu’il « convient à tous les moments de la journée », que son arôme est « riche », qu’il est plus acide (4/5) qu’intense (3/5) et plus torréfié (3/5) qu’amer (2/5); qu’il ait trois cinquièmes de corps devrait un peu rassurer celles et ceux qui croient que le divin s’est incarné en l’homme Jésus !
Présentation du café Mövenpick Le Divin: «Avec un temps d’écoulement de 18 à 22 secondes, le goût du café Mövenpick “LE DIVIN” peut être décrit comme fin et sensuel. Il convient à tous les moments de la journée et possède un arôme riche. Selon Mövenpick, ce café a les notes suivantes : intensité 3/5, torréfaction 3/5, amertume 2/5, acidité 4/5 et corps 3/5.»

7e ciel, enfer; des traces de culture chrétienne

Quand le quotidien vaudois 24 Heures veut signifier de possibles désillusions pour des personnes accrochées à la drogue ou au sexe, il recourt à des concepts qu’il emprunte au christianisme:

Pour qui ne maîtriserait pas cette culture chrétienne, elle appelle « enfer » un lieu à l’intérieur de la terre où souffrent celles et ceux que Dieu a jugé mauvais·es. Elle doit le « 7e ciel » au poète italien Dante Alighieri qui en fait l’un des meilleurs endroits du paradis, celui réservé aux « esprits contemplatifs ».

On sait en qui croient les Suisse·sses

Publicité pour le fromage Tilsit: un chien saint-bernard portant un tonneau avec un drapeau suisse avec cette légende: "Notre sauveur".
Vu à Lausanne le 27 avril 2021. (c) Olivier Bauer

Par contre, on ne sait pas s’ielles communient avec du fromage…


Au risque de gâcher tout mon effet, je me dois de contextualiser cet article. On raconte que les moines de l’hospice du Grand-Saint-Bernard (située à 2473 mètres d’altitude sur un col entre le Valais et la Vallée d’Aoste) utilisait des chien·nes pour sauver les personnes égarées. On raconte aussi que les chien·nes portaient autour du cou un tonneau plein d’alcool pour permettre de revigorer sans délai les personnes retrouvées. On raconte enfin que le chien Barry aurait été le plus grand de tous les sauveurs (lire sa notice sur Wikipédia).

Satan shoes, une chaussure qui se vend diablement bien

Après sa Jesus shoes crée en 2019 (voir mon article Jesus shoes, une chaussure déjà culte), MSCHF, un digital culture studio de Brooklyn, propose cette année des « Satan shoes », imaginées le rapeur Lil Nas X sans l’accord de Nike. Décryptage:

Vous pouvez tenter de l’acheter. Sur le site du fabricant, après trois jours, il reste encore une paire à vendre. À 1018$!