Alimentation et spiritualité

Whisky, Communion and Church of Scotland in one joke? Yes, we can!

Today, I heard a good joke from Richard Neal, president of the Reformed Church in Renens (Vaud, Suisse):

For the Presbyterian Church of Scotland, using whisky for the Communion is a waste of the Holy Spirit.

So true!

Discuter de la vie, de la mort (subie ou choisie), de ce qu’il y a ou n’y a pas après

Je partage ici une animation que j’ai expérimentée dans le cadre d’un repas-sciences « La dernière pilule » jeudi 11 novembre 2021 de 19 h à 22 h à la Ferme des Tilleuls, Renens (Vaud) dans le cadre de l’exposition Happy Pills.

Le thème

« Lorsqu’on arrive au bout du bout, que le corps et l’esprit ne résistent plus, lorsqu’on fait des choix de parcours de vie ou de mort, il y a la possibilité, l’éventualité d’une dernière pilule. Celle qui clôt le tout, qui met un terme à nos existences et à ses souffrances. Celle qui redonne aussi parfois des perspectives, qui apaise, qui délivre. Venez partager vos visions de ces fins avec un·e praticien·ne qui côtoie la mort au quotidien et évoquer les multiples facettes de nos morts avec des chercheur·euse·s qui les étudient sous toutes les coutures et coutumes. » https://www.eprouvette-unil.ch/evenement/repas-sciences-2-la-derniere-pilule/

Le déroulement du repas-sciences

  • Trois ou quatre chercheur·es animent trois ou quatre tables de six à huit personnes.
  • Le repas compte trois plats, si possible adaptés au thème.
  • Un·e chercheur·e fait discuter une table pendant le temps d’un plat (20 à 30 minutes).
  • À chaque plat, les chercheur·es changent de table et recommencent la même animation.
  • Chaque table rencontre donc trois chercheur·es et discute du thème à partir de trois points de vue différents.

Mon animation

Faire discuter librement à partir de citations tirées de la Bible, d’ouvrages de théologie et de la popculture.

Trois exemples de citations

  • Tirée de la Bible

« Car, pour moi, la vie c’est le Christ, et la mort est un gain. Mais si vivre ici-bas me permet encore d’accomplir une œuvre utile, alors je ne sais pas quoi choisir. » Le Nouveau Testament, lettre de Paul aux Philippiens

  • Tirée d’un livre de théologie

« La très ancienne bénédiction biblique, qui reposa finalement sur Job après bien des tourments — mourir rassasié de jours —, a viré au supplice. Il faudrait pouvoir mourir en sortant de table, après avoir rendu grâce. Au lieu de quoi on nous ligote à notre chaise et nous voilà punis, condamnés à rester à la table d’un interminable repas. Si bon qu’il fût, on est écœuré à la seule vue des restes. » Müller-Colard, M. (2014). L’autre Dieu : La plainte, la menace et la grâce. Labor et Fides

  • Tirée de la popculture

« Quand il n’y aura plus rien qui chavire et qui blesse et quand même les chagrins auront l’air d’une caresse, quand je verrai ma mort juste au pied de mon lit, que je la verrai sourire de ma si petite vie, je lui dirai “écoute ! Laisse-moi juste une minute…” » Bruni, C. (2002). La dernière minute : Vol. Quelqu’un m’a dit [enregistré par C. Bruni]. Naïve.

À télécharger à l’adresse: https://olivierbauer.files.wordpress.com/2021/11/bauer_animation_mortvie_2021.pdf

L’impact des croyances sur l’alimentation

« L’éprouvette » de l’Université de Lausanne m’a proposé de présenter une de mes recherches dans une vidéo de la série « Décrypté ».

Voici le résultat:

« Nourris bien ton corps, ton âme y restera plus longtemps. »

Vu à Lille (France), dans le restaurant Happy F’eat:

«  Nourris bien ton xorps, ton âme y restera plus longtemps »
(c) Hélène Bauer

Je suis convaincu que l’inverse est aussi vrai: bien nourrir son âme permet au corps de vivre mieux et plus longtemps.

Quel est le goût du divin? Fin et sensuel!

Brack.ch une entreprise suisse de vente par correspondance utilise cette publicité.

Publicité pour Brack.ch. Un paquet de café Mövenpick Le Divin avec ce te question: "Quel est le goût du "divin"?"

Je constate:

  1. Que Mövenpick a l’outrecuidance de juger son café « Der Himmelsche » en allemand (= « Le Céleste ») et « Le Divin » en français !
  2. Que Brack a l’intelligence de demander « Quel est le goût du “divin” ? » et la prudence de mettre des guillemets à « divin » !
  3. Que le « divin » est « fin et sensuel », qu’il « convient à tous les moments de la journée », que son arôme est « riche », qu’il est plus acide (4/5) qu’intense (3/5) et plus torréfié (3/5) qu’amer (2/5); qu’il ait trois cinquièmes de corps devrait un peu rassurer celles et ceux qui croient que le divin s’est incarné en l’homme Jésus !
Présentation du café Mövenpick Le Divin: «Avec un temps d’écoulement de 18 à 22 secondes, le goût du café Mövenpick “LE DIVIN” peut être décrit comme fin et sensuel. Il convient à tous les moments de la journée et possède un arôme riche. Selon Mövenpick, ce café a les notes suivantes : intensité 3/5, torréfaction 3/5, amertume 2/5, acidité 4/5 et corps 3/5.»

Un cours cet automne: « 808 images médiévales de la Cène »

Cet automne, je donne à l’Université de Lausanne un cours intitulé « 808+ images médiévales de la Cène ».

Pour la première fois, j’y partage les résultats d’une recherche débutée en 2011 à l’Université de Montréal; poursuivie à Tours au Centre d’études supérieures de la Renaissance et à l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation; menée sur Internet et dans les églises, les couvents, musées et les bibliothèques d’Allemagne, d’Angleterre, d’Autriche, de Belgique, du Canada, du Danemark, d’Espagne, des États-Unis, de France, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et de Suisse; et donc conclue en 2021 à l’Université de Lausanne.

La voici résumée en une mosaïque!

© Olivier Bauer 2021

Le cours est hybride ou co-modal, à la fois en présence et à distance. Il a lieu les vendredis 24 septembre, 8 et 22 octobre, 5 et 19 novembre, 3 et 17 décembre 2021 de 12h15 à 16h00.

Voici le cours, résumé en une phrase :

« 10 années de recherche à propos des aliments figurant sur des images médiévales de la Cène m’ont permis d’identifier, documenter et analyser 808 représentations échelonnées entre 500 et 1500. Le cours permettra de parcourir cet inventaire en rapport avec trois cadres théoriques — l’histoire de l’alimentation, celle des images et celle de l’eucharistie — et d’évaluer la valeur théologique des images et de quelques-uns de leurs éléments : place de Jésus et de Judas, forme de la table, aliments, etc. »

Vous pouvez lire ou télécharger le plan de cours (format PDF) en cliquant sur ce lien: « 808 images médiévales de la Cène ».

Mon cours est destiné aux étudiant·es de Master des facultés de théologie des universités de Genève et Lausanne. Mais je vous y accueille volontiers en tant qu’auditrices et auditeurs libres, c’est-à-dire sans évaluation, quelque soit votre niveau d’études ou votre formation. Vous pouvez le suivre en présence à l’Université de Lausanne ou à distance sur Zoom.

Si vous êtes intéressé·e à participer au cours, remplissez ce formulaire en écrivant brièvement qui vous êtes et quel est votre intérêt pour ce cours.

En attendant le cours ou à la place du cours, vous pouvez consulter ce que j’ai écrit, dit ou montré sur la Cène et sur des Cènes, sur mon blogue, en consultant la page « La Cène » ou dans des publications en libre accès :