De la nécessité de la profanation

Au vu des événements récents, je me (re)demande: «Peut-on représenter Dieu?».

Je  commence par:

  • Poser le problème: On ne devrait pas représenter Dieu; mais on est bien obligé de le faire.
  • Donner ma solution: Il faut désacraliser nos représentations de Dieu; et les profaner est un bon moyen de le faire.

Je continue par un quadruple développement:

  1. Pourquoi ne devrait-on pas représenter Dieu? Parce que c’est tout simplement impossible. Dans les religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam), Dieu est le Radicalement Autre ou l’Autre absolu. Toutes les représentations ne peuvent donc, au mieux, représenter seulement des aspects partiels et approximatifs de cet Autre.
  2. Pourquoi est-on bien obligé de représenter Dieu? Parce que sinon l’on doit se taire. Transmettre Dieu passe forcément par des représentations: un théologien écrit le mot «Dieu», Rembrandt peint «Le retour du Fils prodigue», une chorale chante «Oh Happy Day», un prêtre consacre une hostie, j’allume une bougie, etc.
  3. Pourquoi faut-il désacraliser les représentations de Dieu? Parce que, précisément, nous les tenons pour «sacrées». Dans notre orgueil et notre obstination, dans notre enthousiasme aussi, nous avons tendance à oublier que nos représentations ne sont que partielles et approximatives et nous avons envie de croire qu’elles représentent totalement et parfaitement Dieu. Dieu cesse alors d’être Autre!
  4. Pourquoi les profaner est-il un bon moyen de le faire? Parce que le profane et le contraire du sacré. La caricature profane, parfois douloureusement, ce que nous avons tort de vouloir sacraliser. La caricature rappelle, parfois cruellement, que dans nos représentations de Dieu, nous mélangeons toujours l’idole à la vérité.

Et je termine par une Béatitude originale (lire les Évangiles attribué à Matthieu chapitre 5, versets 1-11 et à Luc chapitre 6, versets 20-26), que j’aime utiliser dans les cultes que je célèbre:

Heureux celles et ceux qui savent rire d’eux-mêmes car ils n’ont pas fini de s’amuser! (auteur anonyme)


Sur la même question, on peut lire sur ce blogue:

Et visiter sur ce blogue les pages consacrées à quelques images caricaturant le christianisme:

2 commentaires

  1. Salut Olivier,
    Merci pour ton commentaire. A mes yeux, un des problèmes majeurs que doivent traiter les religions comme les philosophies et sagesses laïques d’ailleurs…, c’est le rapport à la vérité… Dans ce domaine, nous passons notre temps à confondre nos « cartes de géographie » (théologies, doctrines et autres représentations…) avec le « territoire » auquel elles renvoient (le Réel, la vérité qui nous déborde et que nous cherchons…). Oui, en ce sens, profaner est un geste nécessaire et salutaire…
    Cordial salut !
    Jean-François Habermacher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s